La validation des acquis de l'expérience (VAE)

Transformez votre expérience en diplôme et valorisez votre parcours

*selon solde disponible

Qu'est-ce que la VAE ?

la VAE : une étape majeure dans votre évolution professionnelle

Les étapes de la VAE

Choisir Numerus Formation pour sa VAE c'est :

Maximiser ses chances

Se faire accompagner lors d’une démarche de VAE c’est multiplier par deux ses chances de réussite

Des experts de la VAE

Nos accompagnateurs sont expérimentés et formés au processus de validation des acquis de l’expérience

Être en confiance

Nous attachons une grande importance à la qualité de la relation entre le candidat et l’accompagnateur

Choisir la qualité

Notre organisme est certifié QUALIOPI pour l’accompagnement VAE, un gage de qualité qui rassure

Vous avez un projet de VAE ? Contactez-nous pour échanger sur votre projet

Informations générales sur la VAE

Toute personne qui justifie d’au moins un an d’expérience en lien direct avec la certification visée

La VAE permet de de sécuriser votre parcours en valorisant votre expérience professionnelle :

  • obtenir une certification
  • mettre en cohérence a certification avec son niveau de responsabilité
  • valider son expérience pour soi
  • faire reconnaitre ses compétences
  • obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • changer d’emploi
  • évoluer professionnellement ; obtenir une augmentation ou une promotion
  • développer sa confiance en soi

Vous pouvez financer votre VAE avec différents dispositifs, dont le CPF.

Un devis concernant la prestation d’accompagnement vous sera proposé, précisant l’organisation de l’accompagnement (dates, durée, …), ainsi que son coût, incluant les éventuels frais de recevabilité et de demande de présentation et d’instruction par le certificateur.

Vous cherchez comment financer votre démarche de VAE ? Cette fiche recense les différents scénarios possibles en fonction de votre statut (salarié(e), intérimaire, intermittent du spectacle, travailleur handicapé, agent public, demandeur d’emploi…) :

http://www.vae.gouv.fr/espace-ressources/fiches-outil/prise-en-charge-d-une-demarche-vae-particuliers.html

Vous transmettez au ministère ou à l’organisme certificateur un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez. A défaut, vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

La VAE n’est pas :

  • une conversion automatique de l’expérience en certification
  • une formation

La VAE se distingue de :

  • la validation des acquis professionnels (VAP)
  • la validation des études supérieurs (VES)

Pour le candidat, plusieurs résultats sont possibles :

Validation totale :

Le candidat obtient sa certification, son diplôme ou son titre. Celui-ci a la même valeur que s’il était obtenu lors d’un parcours classique de formation. Son projet VAE est terminé. 

Refus de validation :

Le jury ne valide rien. La déception peut être grande pour le candidat qui s’est investi pendant plusieurs mois sans résultat. Le jury étant souverain, sa décision ne peut être annulée. L’absence de validation ne signifie pas une absence de compétences, mais plutôt une difficulté à bien comprendre les attendus de la démarche.

Décision de refus du jury : quels recours ?

La décision du jury est notifiée par l’autorité administrative qui délivre la certification. Si, comme toute décision administrative, elle est susceptible d’un recours gracieux ou hiérarchique, le Conseil d’État a eu l’occasion de rappeler que cette décision est fondée sur l’appréciation portée sur la valeur des candidatures par la délibération du jury devant lequel l’intéressé s’est présenté. L’autorité administrative en est liée. Autrement dit, la décision administrative doit être conforme au principe de souveraineté du jury énoncé par les dispositions législatives et réglementaires. Par conséquent, une telle décision ne peut être annulée car elle ne peut être entachée d’erreur de droit.
Conseil d’Etat du 3.07.09, n° 304154

Le travail de réflexion que le candidat a entrepris sur son parcours peut avoir des effets positifs. Le candidat aura maintenant une vision différente de son métier et constatera ainsi les bénéfices de sa démarche dans sa pratique professionnelle. Les effets de la VAE sont plus importants que l’unique obtention d’un diplôme !

S’il reste motivé, il peut envisager de recommencer intégralement la démarche ou d’envisager d’autres voies/possibilités :

  • en réalisant un bilan de compétences pour réorienter son projet professionnel ;
  • en s’engageant dans un parcours de formation ;
  • en déposant un dossier de VAE pour une certification, plus en adéquation avec son expérience ;
  • en trouvant des solutions pour acquérir une expérience supplémentaire.

Avant toute décision, il est conseillé au candidat de faire appel à son accompagnateur initial, à son conseiller VAE du centre de conseil, ou à son employeur qui le guideront dans son projet.

Consultez la fiche outil : Prise en charge d’une démarche VAE (particuliers)

Validation partielle :

Le jury valide une partie de la certification. L’intégralité des compétences exigées dans le référentiel de certification n’ont pu être vérifiées par le jury. Une compétence élevée dans un des domaines de la certification visée ne compense en rien un déficit de compétence dans un autre domaine.

À savoir : Le candidat peut éventuellement contacter les organismes certificateurs pour obtenir des précisions sur les préconisations du jury.

En cas de validation partielle, plusieurs solutions s’offrent au candidat pour compléter ses acquis :

  • effectuer une formation complémentaire : sa prise en charge financière dépend du statut du candidat et doit être négociée avec l’employeur

Spécificités du financement de l’étape post-jury

La prise en charge financière de cette étape dépend du statut du candidat.

  • Chèque post-VAE : Dans le cas d’une validation partielle prononcée par le jury, certaines régions proposent une aide au regard du procès-verbal du jury et d’un devis (exemples : Région PACA, Région Bourgogne).
  • Produire des travaux écrits exigés ou non par le jury (mémoires, rapports, ouvrages, press book, …) ;
  • Acquérir une nouvelle expérience dans le ou les domaines non validés

Avant de prendre sa décision, le candidat peut faire appel à son prestataire accompagnateur ou à son conseiller PRC ou à son employeur, afin d’étudier la modalité la plus pertinente pour compléter ses acquis.
NB : un entretien post-jury est souvent prévu dans les contrats de prestation d’accompagnement en VAE,

A savoir : En tout état de cause, la motivation du candidat, son éducation, son réseau de connaissances, sa capacité à rebondir seront déterminants pour la poursuite de sa démarche.

Si le candidat choisit de poursuivre sa démarche de validation par la VAE, il doit se renseigner auprès de son organisme certificateur sur les points suivants :

  • Durée de validité de son avis de recevabilité ;
  • Calendrier des prochaines sessions de validation ;
    NB : certains organismes certificateurs n’organisent qu’une seule session de validation VAE par an.
  • Date limite de dépôt de son nouveau dossier de validation (livret 2).

Attention :

  • Le candidat ne peut faire qu’une seule demande au cours de la même année civile.
  • Pour des certifications différentes, le candidat peut déposer au maximum 3 demandes au cours d’une même année civile auprès du ou des organismes certificateurs concernés.

 

Afin d’en savoir plus sur les débouchés, équivalences, suite de parcours et passerelles, nous vous invitons à consulter le lien ci-dessous :

https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/34031/#ancre3

Prenez contact pour échanger avec nous sur votre projet, nous nous engageons à vous répondre sous un délai de 24h :

Par email : contact@educasite.fr

Par téléphone : 07 71 78 90 80

Par le formulaire de notre site

L’entretien préalable gratuit et sans engagement va nous permettre de :

  • faire le point sur votre situation, vérifier votre éligibilité à la démarche
  • vous orienter sur les possibilités de financement
  • vous proposer un devis
  • vous communiquer les informations relatives au déroulement du processus de VAE
  • effectuer votre inscription pour débuter l’accompagnement

Nos accompagnements peuvent être adaptés aux personnes en situation de handicap. Cependant, chaque handicap étant spécifique, nous vous demandons de le préciser lors de l’inscription afin que nous puissions mettre en place les modalités nécessaires.

Référent handicap : David Valmont